Header

Site en construction (en savoir plus)

Aides financières

 

Parce que pour tous les enfants, partir en vacances est un droit, notre volonté est de rendre accessibles nos séjours au plus grand nombre. Pour cela, en plus de proposer des colonies de vacances 20% moins chères que la moyenne du marché et de pouvoir payer en plusieurs fois sans frais, vous pouvez cumuler des aides au départ et/ou régler une partie de votre séjour en chèques vacances.

Nous vous proposons ici une liste des différentes aides financières pour partir en séjour. Cette liste n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à nous faire des retours pour d’autres modes de prises en charge que nous aurions pu oublier.

 

1. Dispositif AVEL et bon VACAF, les aides de la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) :

La Bidouillerie possède des agréments pour accueillir des enfants dont les familles peuvent prétendre aux aides CAF, bons VACAF et dispositif AVEL. L’aide correspond à un pourcentage du montant total du prix du séjour de 30%, 50% ou 70% en fonction de votre quotient familial.

Pour en savoir plus sur votre quotient familial (QF) n’hésitez pas à joindre un-e télé-conseill-er-ère ou un-e technicien-ne de votre CAF qui vous donnera toutes ces informations.

Attention il faut savoir que les Caisses d’Allocations Familiales s’organisent à l’échelle départementale, le montant de votre prise en charge et le type d’aide varie donc d’un département à l’autre.

Chaque début d’année vous recevez dans votre boîte aux lettres un document qui vous indique, en fonction de vos ressources, le montant ou le pourcentage des aides accordées.

Pour pouvoir recevoir les aides CAF, nous devons signer une convention d’agrément avec chacune des Caisses d’Allocations Familiales. Il s’agit d’une étape importante car la CAF vérifie la validité de notre projet et atteste de la qualité de nos séjours.

Nous n’avons pas signé de convention avec tous les départements français, mais nous essayons d’année en année de faire en sorte d’être conventionnés avec le plus de CAF possibles.

Départements avec lesquel nous avons des conventions en cours de validité :

→ Ille et Vilaine (35)

→ Drôme (26)

→ Haute Marne (52)

→ Gironde (33)

→ Manche (50)

 

Département avec lesquels nous souhaitons mettre en place ou renouveler un agrément pour 2018 : (ce document sera mis à jour au fur et à mesure que les conventions seront ou non validées)

→ Loire Atlantique (44)

→ Isère (38)

→ Sarthe (72)

→ Mayenne (53)

→ Morbihan (56)

→ Paris (75)

→ Seine et Marne (77)

→Côtes d'Armor (22)

→Finistère (29)

 

Départements qui n'accorde pas d'agréments aux associations d'Ille et Vilaine (35) :

→Vendée (85)

→Seine St Denis (93)

Concrètement, comment ça se passe au moment de l’inscription ?

Après avoir fait votre pré-réservation en ligne et si vous résidez dans un département conventionné avec la Bidouillerie, téléphonez au bureau de la Bidouillerie (06 59 50 81 66), nous pourrons alors vous donner le montant qu’il reste à votre charge. Vous pouvez également nous envoyer un mail (associationlabidouillerie@gmail.com) mentionnant le séjour qui vous intéresse, la date de naissance de votre enfant ainsi que votre numéro d’allocataire.

La Bidouillerie prends part au système du tiers payant, c’est à dire que vous n’avez pas à avancer les frais que la CAF prend en charge.

Par exemple : le séjour de votre enfant est à 450 euros avec une prise en charge de 50 %, vous ne payez que 225 euros étalés en 4 chèques maximum.

Enfin, n’oubliez pas de mentionner votre numéro d’allocataire sur la fiche d’inscription de votre enfant.

 

2. Les aides de la Jeunesse en Plein Air : la JPA.

La JPA organise chaque année une collecte dont les fonds sont redistribués sous forme d''aides aux départs en vacances collectives. Cette aide est accordée après étude de dossier et sous conditions de ressources. Pour plus de renseignements, prenez contact avec le chef d''établissement où est scolarisé votre enfant ou contactez votre comité départemental JPA.

Téléchargez le dossier de demande d’aide à la JPA sur leur site internet.

 

3. Les collectivités territoriales

Les mairies et les conseils généraux attribuent parfois des aides journalières. Pour en connaître le montant et les modalités d''attribution, vous pouvez contacter les assistants sociaux du quartier où vous résidez ou la mairie de votre commune.

 

4. Les Comités d'Entreprises (CE)

Selon les CE, l’aide aux vacances collectives est différente. Contactez votre Comité d'Entreprise pour connaître ses modalités d''attribution d''aides financières !

 

5. La Mutuelle Sociale Agricole (MSA)

La MSA aide les enfants des exploitants et salariés agricoles à partir en vacances. Ces derniers ont le choix entre deux dispositifs : les chèques-vacances ou les bons vacances. Le montant des aides est déterminé en fonction du quotient familial. Si vous êtes affilié, n’hésitez pas à prendre contact auprès de la MSA de votre département. La MSA vous envoie des bons pour chacun de vos enfants avec la somme attribuée pour chacun d'entre eux. Vous nous renvoyez le document signé et rempli, et vous n'avez qu''à payer la partie non prise en charge par la MSA. Pour en savoir plus : RDV sur leur site internet !